> Le profil de MarcD

Profil de MarcD

MarcD est inscrit depuis le 16/02/2016.
MarcD à déposé 2 avis.

Tous les avis postés par MarcD

8.5/ 20
MarcD
Avis de sur Van Gyseghem J , le 28/02/2016
Remplacement chaudière gaz au sol par une condensation + tubage cheminée.
avis négatif Set d' alimentation chaudière payé mais non installé.
Les anciens robinets laissent couler de l' eau sur l' ancien tableau électrique, qui a été réutilisé.
La réception de l' installation sera impossible.
Radiateur forcé lors du remplacement d' un robinet thermostatique, il fuit.
Pas moyen de faire valoir la garantie : ne répond pas à mes appels.
...
7.5/ 20
MarcD
Avis de sur Van Gyseghem J , le 16/02/2016
Remplacement d' une ancienne chaudière à gaz au sol par une chaudière à condensation.
Tubage de la cheminée.
Sonde extérieure.
avis positif A rassuré lors de la visite pour le devis par ce propos : "Ne vous tracassez pas".
avis négatif En juin 2015, lors d' un remplacement de chaudière - au sol, par une condensation murale - je me suis retrouvé avec un travail incomplet et des dégâts.

J' ai découvert encore une nouvelle fuite à un radiateur : lors du remplacement du robinet thermostatique, il a forcé le coude d' amenée d' eau (il n' est plus droit), ce qui a fait pivoter une pièce de jonction qui relie deux plaques du radiateur, et à laquelle il aboutissait. Depuis lors, de l' eau s' en écoule. Photos prises, on voit la peinture écaillée témoin de la rotation de la pièce.
Son travail est encore sous garantie, mais plus moyen de l' avoir au téléphone. Messages laissés ...

J' avais déjà dû le faire revenir deux fois juste après les travaux pour des fuites sous la chaudière et sous des robinets thermostatiques qu' il avait remplacés, et baisse sensible de la pression. A chaque fois, après avoir lancé cette réflexion désobligeante "où voyez vous de l' eau vous ?" (alors qu' elle était sous son nez) et avoir prétendu que la baisse de pression (sans que l' on purge, je précise) est normale et due au passage de l' eau à l' état vapeur dans les tuyauteries, devant l' évidence, s' est contenté de donner quelques coups de clefs et est reparti illico.

Maintenant que la facture est payée (en fait, de suite après réception, soit dès la "fin" des travaux), pas moyen de le faire revenir pour corriger les vices ou réparer les dégâts qu' il a occasionné.

Il a dégradé le coté intérieur du mur de ma cave en faisant éclater les briques : pour faire passer le fin câble de sonde extérieure, il a foré directement avec une mèche de gros diamètre (25 mm au moins, pour un câble de quelques mm) ... juste en-dessous d' un trou préexistant (qu' un électricien avait foré pour la prise de terre) que je lui avait montré pour le réutiliser - en l' agrandissant éventuellement.
N' a pas supporté les remarques à ce propos.
Au lieu des briques blanches, on y voit maintenant un gros "placard" de ciment. Sans compter la contribution à l' affaiblissement de la structure.

A fait la même chose pour faire traverser un mur intérieur de cave par le même câble.
A foré aussi dans un linteau de porte en béton (toujours pour trouver le chemin le plus facile pour le petit câble de la sonde extérieure).

Inclus sur son devis et sa facture : 1 "set d' alimentation chaudière" qu 'il n' a pas installé.
Les vieux robinets d' alimentation du circuit, à l' ouverture, laissent couler de l' eau sur le vieux tableau électrique non protégé, qu' il a réutilisé pour la nouvelle chaudière, y compris l' un des deux vieux fusibles. L' autre fusible étant retiré, en l' état actuel quelqu'un peut s' électrocuter par contact avec sa loge vide en cherchant l' interrupteur d' éclairage.

Si je veux faire réceptionner l' installation, elle sera refusée.

Comme j' avais fait (aussi) une remarque sur l' ancienne isolation de plâtre qu' il a retiré sur 2 mètres de tuyauterie, il a posé de sa propre initiative quelques morceaux de manchon de mousse PU, mais je me retrouve avec une facture augmentée de 45,60 EUR HTVA alors que des travaux manquent.

Chaudière fixée directement sur mur humide et suintant de la cave.
Rien pour l' en isoler un peu ?
Combien de temps tiendra-t-elle le coup ?

Pas de «désembouage» des tuyauteries ? Vu que l' ancienne chaudière datait de 1975, je présume que ça n' avait pas été fait depuis.

La décharge PVC d' évacuation des condensats, au lieu d' être fixée au mur comme prévu, a été vissée dans le fond de la rigole qui longe le mur, à l' aide de languettes de métal & vis, qui obstruent cette rigole. A un endroit il y a emprisonné par la même occasion un tuyau flexible qui était dans la rigole.
Cette décharge devait s' emboiter dans une tubage métallique qui émergeait d' un mur : il a disqué ce tube au raz du mur au lieu d' adapter le tube pvc.

Pour revenir aux robinets thermostatiques, alors qu' initialement je voulais les remplacer tous, pourquoi ne remplacer que les plus anciens, alors que les moins anciens étaient déjà là (depuis combien de temps ?) à mon emménagement en 1998. Combien de temps vont-ils tenir encore ?

Je n' ai reçu aucun conseil ou mention de la prime énergie de la Région Wallonne que j' aurai pu avoir (prime de base 200€). Lorsque je lui en ai parlé lors des travaux (de toutes façon c' était trop tard, démarches à faire avant les travaux) cela l' a dérangé et il me l' a déconseillée (évidemment, il faut réceptionner l' installation pour l' obtenir ...).

Au final une facture (6.325,20 €) plus chère que le devis alors qu' il n' a pas achevé son travail et a abîmé des structures de la maison.
Dans une réponse (soi-disant de sa femme), il aurait finalement estimé non nécessaire d' installer le "set d' alimentation chaudière" (alors que les anciens robinets, à l' ouverture, laissent couler de l' eau sur la plaque du tableau électrique, sous tension 220V), et aurait donc décidé à la place de placer quelques morceaux de mousse PU - avec supplément de 45,60 EUR HTVA.
Un extrait du mail, qui n'a répondu qu' à une de mes remarques :
"
... lors de l'établissement de votre facture, j'ai omis de supprimer la ligne correspondant au remplacement du kit de remplissage de la chaudière.
Celui-ci étant en bon état, il a remplacé ce poste par la main d'oeuvre nécessaire au placement des calorifuges et ne vous a compté en supplément que le matériel fourni.
Prix pour le calorifugeage : 95,00 € hors T.V.A., dont seulement 45,00 € vous ont été facturé.
Prix pour le remplacement du kit de remplissage : 38,00 €
...
"
95,00 € hors T.V.A. pour 2 mètres de manchon d' isolation en mousse ??
avis Van Gyseghem J
avis Van Gyseghem J
avis Van Gyseghem J